Rencontre avec Marion, la créatrice du concept Badabloom Flower Vroom.

Bb l'estafette
C’est drôle parce qu’il ne se passe pas un jour sans que quelqu’un me parle de « concept ».
Moi je pensais juste être fleuriste dans un camion.
 
bouquet-badabloom.png
bouquet-de-fleurs-badabloom.png
J’avais vraiment à cœur de vendre des fleurs locales et de saison.
 
Marion - Badabloom Flower
 
Le tout c’est de faire quelque chose de ses mains et d’y avoir mis assez d’investissement pour ne pas avoir à rougir du résultat.
 

Salut Marion, peux-tu te présenter ? D’où viens-tu ? Qui es-tu ?

Salut, je m’appelle Marion, j’ai 36 ans et je suis la fleuriste qui se cache dans son Estafette formidable, badabloom flower vroom !

Il y a quelques années j’ai étudié le design graphique aux Beaux-Arts de Valence. Pendant 10 ans, j’ai alimenté mon CV sans prendre de risques. Je te fais grâce de la liste des boulots !

Et puis j’ai commencé à écouter la petite voix dans ma tête. Celle qui me disait de faire quelque chose de chouette, quelque chose pour moi, quelque chose dont je serai fière ! J’ai donc repris mes études, passé un CAP Fleuriste, travaillé en tant que salarié dans une boutique de fleurs et je me suis jetée sans bouée de sauvetage dans le grand bain de l’entreprenariat. 8 mois plus tard, bb est né !

Tu nous parles du concept Badabloom Flower Vroom ?

C’est drôle parce qu’il ne se passe pas un jour sans que quelqu’un me parle de « concept ». Moi je pensais juste être fleuriste dans un camion ! La vérité est que je ne peux pas me contenter de ne vendre que des fleurs et des plantes ! Je me dis qu’il y a tellement de supers produits, comme les potions Le Beau Thé, que ce serait dommage de ne pas élargir le spectre, non ?

Alors maintenant, j’accepte que bb soit un concept ! Du coup, je ne vais pas me gêner pour mettre en place des collabs, faire des rencontres et acheter des choses dont je tombe amoureuse. Maintenant que je fais enfin ce que j’aime, c’est tout un monde qui s’offre à moi !

Il faut aimer les fleurs pour être fleuriste, il faut aimer les voitures pour être fleuriste en Estafette ?

Il faut aimer se compliquer la vie pour être fleuriste en Estafette !!! Je te fais la liste des options : 4 vitesses, 3 pédales et 1 starter. Oubli tout ce que tu connais de la conduite ! Bb vis sa vie sans moi, je ne suis que son humble serviteur… Je ne suis pas une grande fan de voiture. Elles servent à m’amener où je veux, c’est tout ce que je leur demande. Mais bb... It was love at first sight ! J’étais comme Wayne dans Wayne’s World avec la guitare dans le magasin…

L’Estafette c’est la liberté ?

C’est la liberté, oui ! Disons que c’est beaucoup plus contraignant que ce que j’imaginais. Au niveau logistique, je n’ai pas de chambre climatique pour stocker les végétaux donc je dois me réapprovisionner plusieurs fois par semaine et je ne peux pas avoir autant de choses que je le souhaiterais vu la taille de bb… mais ça me permet aussi de faire des rencontres professionnelles que je n’aurais jamais faites dans un local et de me déplacer sur des événements (si on m’y invite ;)).

Badabloom Flower Vroom c’est bon pour la planète ?

J’espère ! On a réalisé qu’il fallait manger sainement, consommer de façon intelligente et arrêter d’acheter des produits qui traversent le globe. C’est la même chose pour les fleurs ! Peu de gens savent que la majorité des végétaux qu’ils achètent sont importés et produits dans des conditions pas toujours très chouette. J’avais vraiment à cœur de vendre des fleurs locales et de saison et j’ai la chance d’acheter une partie des fleurs que je vends à un horticulteur qui vit près de chez moi. Je me sens vraiment privilégiée !

Nous aurons la chance de te voir un jour à Paris ?

Chiche ! Tu m’invites ? Par contre, laisse-moi 4 jours pour arriver ! Je viendrais par les petites routes histoire de ne pas me faire klaxonner par les camions sur l’autoroute…

Bb c’est aussi des abonnements ?

En réalité c’est ultra simple. Tu viens, tu m’appelles, tu envoies un mail ou un smoke signal et tu me dis ce qui te rendrais vraiment heureux ! Un petit bouquet par semaine, un gros bouquet tous les mois, un gigantesque bouquet une fois par an. Tu demandes, j’exécute ! Easy peasy.

Tu nous parles de tes influences ? De tes inspirations ?

Absolument tout. Tout le temps. A travers des rencontres, des voyages, des sons, des odeurs, des lectures, des films ou, sans surprise, grâce à la nature. Je crois que mes études aux Beaux-Arts m’ont appris à gamberger sans cesse, à trouver de nouvelles idées, rester ouverte à de nouvelles rencontres… J’ai d’ailleurs une collection de carnets pour m’aider à ne rien oublier ! Le tout c’est de faire quelque chose de ses mains et d’y avoir mis assez d’investissement pour ne pas avoir à rougir du résultat.

Ton dernier coup de cœur sur instagram?

Sans hésiter @Queenkamille ! Je suis une grande adoratrice de la prêtresse ! Jésus peut rentrer chez sa mère, il ne peut pas rivaliser.

Un compte que tu as envie de faire découvrir ?

@Collectif_delafleurfrançaise. Ca vous expliquera mieux que moi qu'est ce que sont les fleurs locales et de saison et ce qu’est que le mouvement Slow Flower… En plus, badabloom fait partie du Collectif !

Tea lover ? Une saveur de prédilection ?

Je ne bois QUE du thé. Je ne connais même pas le goût du café ! Sans hésiter, Earl Grey. Et du chaï latte l’hiver. 

Tu as goûté le Beau Thé et tu n’as pas craché… vrai ?

Bien sur que non je n’ai pas recraché ! Le Beau Thé c’est testé ET approuvé. Le rituel du thé c’est magique ! C’est toujours très cérémonieux. On le prépare, on le savoure, on l’attend, seul ou à plusieurs, pour donner la pêche ou se poser un peu. Les votre sont particulièrement réussi. La charte graphique, les noms, le choix des ingrédients et des mélanges… Bravo !

La première collection le beau thé s’intitule : « pour l’amour de nos Vices ». En parlant de vices, toi c’est plutôt Paresse, Ivresse, Exaltation Électronique, Gourmandise ?

La colère.

Où l’on peut te retrouver ?

Facebook : @badabloomflowervroom
Instagram : @badabloom_flower_vroom 
Et sur mon site : www.Badabloom.fr

Un proverbe, une citation, une insulte ?

“Mange un char de marde”

Un petit mot pour la fin ? 

Marcellin, Thuy Vy, Hervé, elle sort quand la Collection Numéro 2 ?

 
Jeanne-Hervig Pelhate