Faut-il vraiment mélanger le vin et les drogues dures ?

Vins
Mélanger différents alcools pendant votre soirée ne comporte pas de risques supplémentaires, si si.

Commençons par une idée reçue qui à la peau dure :  mélanger différents alcools pendant votre soirée ne comporte pas de risques supplémentaires, sinon que celui de boire plus de quantité d’alcool pur. Mais pourquoi dit-on alors qu’il ne faut pas mélanger ?
Cette légende urbaine veut que le mélange soit dangereux pour la principale raison qu’il est plus difficile de contrôler son taux d’alcoolémie avec des alcools ayant des taux d’alcool différents. Et donc de compter les « verres standard » ou unité d’alcool. Pour rappel : 10 grammes d’alcool pur c’est :

  • 25 cl de bière ou de cidre à 5 degrés et plus.

  • 12,5 cl de champagne ou de vin à environ 10 degrés et plus

  • 6 cl d’apéritif à environ 19 degrés et plus

  • 3 cl de whisky à 39 degrés et plus

  • 2 cl de pastis ou digestifs à 45 degrés et plus

 
Donc mélanger verre de vin blanc, vin rouge et rosé ne vous fera pas plus mal à la tête que de rester toute la soirée sur du vin rouge… oui je sais quand c’est psychologiquement intégré, difficile de le croire. Et pourtant !

A contrario, est-il bon de mélanger drogues et alcool ?

Bien sûr ! La combinaison de l’alcool et des drogues (type Cocaïne, Ecstasy, amphétamines, Héroïne, psychoactifs…) permet à votre corps de se régénérer plus vite et de rajeunir. Mais bien sûr que non… La réalité est bien moins belle...

Combiner dans une même journée ou soirée alcool à d’autre substance (drogues « douces » comme le cannabis, ou « dures » comme la cocaïne, les amphétamines, opiacés, ou « très douces » comme les boissons énergisantes !) peut engendrer des effets imprévisibles et très dangereux. Et principalement pour les consommateurs inexpérimentés (selon jeunes alcool info service). La principale cause est que certains mélanges génèrent des sensations de détente, de somnolence, d’ivresse mais d’autres ont tendance à dissimuler voir à camoufler certains effets, ce qui peut donner lieu à des situations dramatiques. Et c'est notamment le cas des insoupçonnées boissons énergisantes.

Alors oui pour le mélange des vins malgré ce qu’affirme maman ! Et pour le reste, il faut choisir. 


Mais si vous n'avez pas respecté nos conseils ou que vous n'étiez pas au courant, vous avez toujours une dernière solution le  Mardi Anti-Suicide

 
Jeanne-Hervig Pelhate