Quelle eau boire ?

Quelle eau boire? 

Eau du robinet, eau de source, eau minérale ou eau gazeuse, vous vous êtes certainement déjà demandé quelle est la plus saine et la mieux adaptée pour une parfaite hydratation ? Si le corps a besoin d’au moins 1,5 litres d’eau par jour, il peut être difficile de choisir quelle eau boire. Voici tout ce qu’il faut savoir pour bien choisir son eau.

“Quelle eau boire?”, bouteille d’eau, eau du robinet ou eau pétillante, par Le Beau Thé, personnalisation de sachets de thé

1. L’eau, indispensable à l’organisme

L’eau est un élément essentiel à l’organisme. Environ 60% du corps humain est composé d’eau. D’où la nécessité de bien s’hydrater. Si les nutritionnistes préconisent de consommer 1,5 à 2 litres d’eau par jour, on peut rester indécis sur le choix de l’eau. Laquelle est la plus adaptée et la plus saine ? L’eau du robinet est la plus accessible, mais est-elle vraiment de qualité ?

L’eau de source ainsi que l’eau minérale renferment des nutriments intéressants, bien qu’ils ne soient pas forcément adaptés à tout le monde. De plus, ces deux catégories d’eau sont souvent assez chères. Pour vous aider à choisir l’eau la mieux adaptée à vos besoins, découvrez les différentes eaux et leurs propriétés.

2. L’eau du robinet, l’eau la plus contrôlée

En France, l’eau du robinet est en général de bonne qualité. Elle provient d’une nappe souterraine, d’une rivière ou d’un lac puis passe par une station de traitement qui la transforme en eau potable. Dans cette station, l’eau passe par différents contrôles durant lesquels elle est traitée et évaluée selon plus de 60 critères, avant d’être stockées puis acheminée dans chaque foyer. Les eaux usées passent ensuite par un processus de nettoyage avant d’être rejetées de nouveau dans la nature. De plus l’acheminement de l’eau potable vers les foyers bénéficie d’un système de distribution moins polluant et plus écologique par rapport aux eaux en bouteille. En revanche, l’eau du robinet est déconseillée pour la préparation des biberons pour les nourrissons.

2.1 Est-ce que l’eau du robinet contient du plomb ?

Durant le traitement, l’eau est débarrassée de toutes les pollutions subies durant son achement vers la station d’épuration (nitrates, pesticides, etc.) On ne garde que l’essentiel.  Elle reçoit également un traitement contre le plomb Cependant, il y a un risque d’une contamination de l’eau si celle-ci stagne trop longtemps dans les canalisations des maisons et bâtiments anciens, qui contiennent encore du plomb. 

Si vous habitez dans un bâtiment avec de telles canalisations, il est recommandé de laisser l’eau couler pendant quelques secondes avant de la consommer. 

2.2 Qu’en est-il du chlore et du calcaire ?

Dans certaines régions, il est possible que l’eau du robinet soit plus chlorée ou plus calcaire. Le chlore est un traitement de purification pour éliminer les bactéries dans l’eau. En général, ni le chlore ni le calcaire ne sont dangereux pour la santé s’ils sont consommés raisonnablement. En revanche, ils peuvent donner un mauvais gout à l’eau du robinet, ce qui peut vous freiner à sa consommation. Pour enlever ce goût assez fade, vous pouvez ajouter un zeste de citron dans votre verre d’eau.

2.3 Faut-il utiliser un système de filtration ?

L’eau du robinet est consommable à 90% et tout le monde peut la boire. Elle est sans danger puisqu’elle subit des contrôles minutieux. Toutefois, dans certaines régions agricoles et dans quelques communes rurales, il est possible que l’eau ne soit pas totalement de bonne qualité, alors dans ces situations-là, il est plus prudent de passer par un système de filtration. Mais attention, il ne faut pas utiliser n’importe lequel.  Certains systèmes peuvent contribuer à la prolifération des bactéries dans l’eau et sont donc à éviter absolument. Avant d’envisager de poser un filtre, vérifiez d’abord la qualité de l’eau dans votre région.

3. L’eau en bouteille, une bonne alternative à l’eau du robinet

bouteille d’eau, eau du robinet ou eau pétillante, "quelle eau boire" par Le Beau Thé, personnalisation de sachets de thé
L’eau embouteillée est pratique car elle est prête à la consommation. Vous  trouverez dans les  rayons de magasin,  deux types d’eau en  bouteille qui se  différencient par leur  composition.
 

 

 

 

3.1 L’eau de source, la plus conseillée

L’eau de source embouteillée est potable et consommable dès l’ouverture de la bouteille. Elle est prélevée dans des nappes phréatiques sous terre et est donc pure, ce qui nécessite peu de traitement. Mais comme l’eau du robinet, l’eau de source doit également se conformer aux réglementations en vigueur sur la qualité requise. Elle est ainsi soumise à un contrôle et doit remplir les critères de potabilité.

L’eau de source contient peu de minéraux (sodium, magnésium, calcium, sulfate, etc.) comme l’eau de robinet. Elle peut convenir pour une utilisation quotidienne et peut remplacer l’eau de robinet quand celle-ci n’est pas très sûre.

3.2 L’eau minérale, à consommer avec modération

L’eau minérale est également d’origine souterraine. Elle subit des traitements et des conditionnements spécifiques. En revanche, elle possède une forte teneur en minéraux (sodium, calcium, etc.) et convient donc pour des besoins plus spécifiques. En effet, la présence de minéraux dans ce type d’eau permet de prévenir certaines carences, comme la carence en calcium ou en magnésium.

Bien que cela puisse servir de prévention, une carence ne peut pas être soignée uniquement par l’eau.  De plus, la consommation d’une eau trop minérale peut entraver l’assimilation des minéraux apportés par l’alimentation. Il est conseillé de la prendre sous forme de cure ponctuelle tout en variant les eaux minérales, puisqu’elles sont plus ou moins minéralisées.

3.3 Quelle eau en bouteille choisir ?

Lorsque vous choisissez une eau en bouteille, assurez-vous de voir sur l’étiquette la quantité de résidus à sec présents dans l’eau. Les résidus à sec représentent la quantité de minéraux restants une fois que l’eau s’évapore. Leur teneur doit être inférieure à 1000mg/litres.

Pour vous y aider à voir un peu plus clair, voici quelques marques d’eau minérale et leur taux de résidus à sec :

  • Taux élevé de résidus à sec (plus de 1000mg/l): Hepar, Contrex, Vittel
  • Taux moyen de résidus à sec (entre 130 et 340mg/l) : Evian, Cristalline, Volvic
  • Taux faible de résidus à sec (entre 20 à 100mg/l) : Mont Rocous, Rosée de la Reine, Mont-Blanc

Lorsque vous choisissez de l’eau en bouteille, vérifiez également le pH de l’eau.  L’estomac étant un milieu très acide, il convient de ne pas boire de l’eau basique pour ne pas perturber le système de digestion gastrique.  Il est recommandé de boire une eau au pH neutre ou légèrement acide (entre 6,5 et 7).

3.4 Bon à savoir sur les eaux en bouteille

Le processus de fabrication des eaux en bouteille n’est pas du tout économique ni écologique. Il faut dépenser beaucoup d’énergie dans le transport des matières premières, la production, l’acheminement vers les points de distribution, les ventes et la gestion des plastiques, une fois l’eau consommée.  En général, l’empreinte écologique des eaux en bouteille est très importante. Le processus de fabrication d’un litre d’eau rejette 8kg de CO2. De plus, la gestion des plastiques reste encore un autre dilemme sur lequel il faut se pencher, car la plupart sont jetés dans la nature, occasionnant un impact néfaste sur l’environnement. On estime qu’il faut entre 100 et 1000 ans pour qu’une bouteille en plastique se dégrade dans la nature !

4. L’eau gazeuse, à consommer occasionnellement

L’eau gazeuse est consommée généralement pour améliorer la digestion. Vous pouvez la boire de façon modérée après un gros repas qui risque de perturber l’acidité de l’estomac. Elle est aussi conseillée pour les personnes qui souffrent de problèmes gastriques.

Il existe 3 types d’eau gazeuse qui se différencient par l’origine du gaz présent dans l’eau. Tout d’abord, il y a l’eau dite « naturellement gazeuse » qui est issue d’une source effervescente. Puis, l’eau « pétillante », qui contient du dioxyde de carbone dissous qui est transformé en acide carbonique et éclate sous la langue en laissant une sensation de picotement. Enfin, il y a l’eau « gazéifiée » qui est une eau plate à laquelle on a ajouté artificiellement du gaz carbonique au moment de l’embouteillage.

4.1 Les bienfaits de l’eau gazeuse

L’eau gazeuse contient du bicarbonate. Cet ingrédient sert à neutraliser et à réguler l’acidité produite par l’estomac pendant le processus de digestion. Le bicarbonate permet également de réguler l’acidité produite en quantité par les muscles, d’où la nécessite de boire de l’eau gazeuse après un effort physique afin de prévenir les courbatures et la fatigue musculaire et favoriser la récupération

4.2 Les inconvénients de l’eau gazeuse

Toutefois, il est important de savoir que l’eau gazeuse libère du gaz dans le tube digestif, ce qui peut provoquer des ballonnements ou une sensation de lourdeur dans l’estomac. Il convient alors de ne pas trop en abuser.  Elle ne doit pas constituer à elle seule l’apport d’eau de la journée. De plus, l’eau gazeuse possède une forte teneur en minéraux et risque de provoquer les mêmes effets qu’une eau minérale.  La consommation de l’eau gazeuse doit être occasionnelle. Privilégiez une eau gazeuse dont la teneur en bicarbonate de sodium est inférieure à 600mg/litre.

5. Mais alors, quelle est la meilleure eau ?

Finalement, il n’y a pas de meilleure eau à proprement parlé puisque chacune est adaptée à des besoins différents. Cependant, pour des raisons pratiques et économiques, l’eau du robinet reste la meilleure pour une hydratation quotidienne. Fournie en abondance, elle est très accessible, peu chère, de bonne qualité et plus écologique que les eaux embouteillées.

En revanche, si l’eau du robinet n’est pas de bonne qualité dans votre région, préférez l’eau de source, en vérifiant que celle-ci soit faiblement minéralisée et peu acide. Vous pouvez néanmoins continuer d’utiliser l’eau du robinet pour la cuisson de vos aliments.

L’eau minérale est conseillée dans des situations particulières. Lorsque vous ne pouvez pas avoir accès à une alimentation minéralisée, vous pouvez miser sur cette eau pour absorber les minéraux dont votre corps a besoin. Cependant, elle ne doit en aucun cas remplacer une bonne alimentation. Ainsi, même si vous êtes carencés, évitez la consommation abusive d’eau minérale.