L'or des Mayas bio 🍫

€9,90

Thé noir aromatisé saveur chocolat


Laissez-vous séduire par ce thé noir au goût délicieux de chocolat chaud qui vous enveloppe comme dans un nuage de douceur. 


Les notes rondes et cacaotées de cette infusion offrent un véritable instant gourmand et réconfortant, idéal pour affronter les dures journées d’hiver lorsque les températures diminuent. Vous pouvez également le boire accompagné de lait et de miel pour un véritable moment cocooning. 


Recette de L'or des Mayas:

Thé noir Assam*, -Inde du Sud*, thé noir Assam CTC*, fève de cacao concassée* (11%), coco*, écorces de cacao* (6%), arôme naturel. *Issu de l‘agriculture biologique


Infusion parfaite :

4 minutes à 100°


Le saviez-vous ? Les Mayas étaient des grands consommateurs de cacao ! 

Dans la mythologie maya, et plus précisément dans le Popol Vuh livre considéré comme la bible des Mayas Quichés, on raconte l’histoire de l’apparition du cacaoyer. On raconte ainsi que : 

« Cette boisson aurait été confectionnée lors de l’union du Dieu Hun Hunaphu avec une jeune fille maya. De ce fait, Hun Hunaphu a été décapité. Sa tête fut ensuite pendue à un arbre mort qui donna miraculeusement des fruits en forme de calebasse. La tête du héros cracha dans la main de la jeune fille, assurant sa fécondation magique. Depuis, le peuple maya servait du chocolat comme préliminaires au mariage. Les fèves sacrées servaient d’offrandes aux dieux de la pluie et de la fertilité ». 


Les Mayas faisaient plusieurs utilisations du cacao : 

1. Une boisson divine

Le chocolat a été pour la première fois consommé par les civilisation précolombiennes, et plus spécifiquement par les Mayas et les Aztèques qui le considéraient comme des cadeaux des dieux. Avant d’être utilisées, les fèves de cacao sont fermentées puis séchées, elles sont ensuite broyées et réduite en pâte. La pâte de cacao obtenue est infusée dans de l’eau, de la farine, du maïs et des épices puis battue jusqu’à la formation d’une mousse : la boisson le Xocoalt était né. Consommée majoritairement par les prêtres, les rois et les guerriers, cette boisson apportait de l’énergie et prévenait de nombreuses maladies.

2. Une monnaie locale

Les fèves de cacao étaient utilisées comme pièce de monnaie sur les marchés. La fève de cacao était l’unité de calcul, ainsi un Zontli était égal à 400 fèves, tandis que 8 000 fèves étaient égales à un Xiquipilli.Des historiens ont montré qu'au début du XVIème siècle chez les Aztèques, 100 graines pouvaient permettre d'acheter un esclave. C’est grâce à ce marché que le cacao a été exporté au Mexique.

3. Dans les rites funéraires

Les Mayas enterraient leurs défunts avec des calebasses de cacao pour les nourrir durant leur voyage dans l’au-delà. Ce rite funéraire était réservé aux élites puisque le cacao était considéré comme un met sacré.